Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Ménopause

Ménopause

Le 14 mars 2017
Ménopause

Autour de la cinquantaine, la ménopause constitue une étape incontournable dans la vie d’une femme. Souvent appréhendée, cette période est accompagnée de petits désagréments quotidiens dus aux changements hormonaux.
Même si la ménopause est connue de toutes les femmes, nombre d’entre elles redoutent son arrivée. En effet en dehors de la fin des règles et des bouffées de chaleur, les bouleversements hormonaux ont diverses conséquences sur le corps.

Un bouleversement hormonal


Etape incontournable de la vie d’une femme, la ménopause est la conséquence d’ un bouleversement hormonal résultant du vieillissement des ovaires autour de la cinquantaine. Ces derniers cessent alors de produire l’œstrogène et la progestérone, les deux hormones sexuelles notamment responsables des cycles de règles. Cette soudaine carence hormonale provoque également divers symptômes intérieurs et extérieurs redoutés par les femmes.

Les conséquences sur la vie de femme


Les bouffées de chaleur, qui touchent le visage (et parfois le cou, le thorax, avec des sueurs et des frissons) sont le symptôme le plus fréquent, observé chez une grande majorité des femmes. Souvent considérées comme des signes annonciateurs de la ménopause, elles peuvent également s’accompagner de sécheresse vaginale, d’insomnies et de prise de poids. Cette dernière, ainsi que les gonflements de l’abdomen ou des seins s’expliquent par un excès d’oestrogènes par rapport aux progestérones survenant au début de la ménopause. En effet la progestérone est la première hormone à cesser d’être produite.

Lorsque les oestrogènes cessent à leur tour d’être produits, d’autres troubles peuvent se manifester. Ainsi, la peau devient moins souple et perd de son élasticité. Elle devient également plus sèche. Par ailleurs, les androgènes, des hormones masculines présentes aussi chez la femme, se retrouvent en excès. Cela peut alors parfois provoquer une perte de cheveux, une augmentation de la pilosité et l’apparition de troubles cutanés.

Les conseils pour palier ces désagréments :


Tous les troubles « internes » de la ménopause varient en fonction des femmes. Mais une chose est sûre, la plupart de ces symptômes peuvent être soulagés, d’où l’importance d’en parler à votre médecin. Pour ce qui concerne les troubles cutanés, il existe de nombreuses crèmes permettant de limiter les effets du temps. Une belle peau passe aussi par une bonne hydratation (1,5L à 2L par jour) et un bon nettoyage, à choisir en fonction de votre type de peau.

Concernant la perte de cheveux, certaines cures de fer ou des compléments alimentaires peuvent être conseillés. Pour les troubles de la pilosité, mieux vaut consulter un dermatologue qui choisira un traitement adapté à vos besoins.

Enfin, il est conseillé d’adopter une bonne hygiène de vie afin de ralentir au maximum les effets du temps. Stress, tabac et soleil sont autant d’ennemis d’une belle peau. Privilégiez également une alimentation saine et une activité physique régulière.

De plus, de nombreuses études relatent une efficacité prouvée du soja pour limiter les effets et conséquences de la ménopause.

Crèmes et compléments alimentaires peuvent donc aider à soulager les symptômes de la ménopause. Mais n’oubliez pas que c’est en prenant de bonnes habitudes au quotidien que vous parviendrez à limiter les effets du temps. Privilégiez une bonne hygiène de vie – l’exercice physique et la lutte contre le surpoids aident à mieux vivre sa ménopause – et n’hésitez pas à consulter votre médecin, votre gynécologue ou votre dermatologue si les problèmes persistent.

Le traitement hormonal substitutif, qui vise à remplacer les hormones défaillantes, est toujours une solution médicamenteuse possible en cas de troubles importants, même si plusieurs études incitent à la prudence quant à son utilisation, du moins sur le long cours. Le docteur en pharmacologie Jacques Fleurentin conseille alors la prise de substitutifs hormonaux en début de ménopause sur une durée de 2/3 ans pour la diminuer ensuite progressivement.

Il est important de savoir que la ménopause est un changement hormonal pour le corps d’une femme et peut éventuellement entraîner l’apparition d’ostéoporose (capital osseux fragile), de fibrome (boule musculaire dans l’utérus) ou encore de kystes mammaires. Dès 50 ans, il est conseillé de consulter votre médecin pour des examens préventifs quant aux diverses conséquences possibles.

Ostéopathie ?


Votre ostéopathe saura vous accompagner lors de cette étape, notamment sur les conséquences notables en travaillant sur le flux vasculaire ou encore sur les éventuelles douleurs articulaires ainsi que sur les changements globaux corporels.

Un bien être est compatible avec cette étape de la vie d’une femme.