Menu

Votre ostéopathe pour autiste et TED/TSA à Paris 12 et Paris 3

Ostéopathe en libéral à Paris 12, Gare de Lyon et Paris 3, République, votre thérapeute Louise Antunes vous parle des différentes atteintes corporelles chez les enfants et adultes TSA/TED.

Face aux différents troubles du comportement et de la communication, les personnes autistes et TED/TSA sont souvent incomprises.

Leurs inconforts et leurs douleurs sont souvent remises en cause. Durant longtemps, les problèmes de comportement des enfants et adultes autistes et TED/TSA étaient rattachés à l'autisme ou aux DYS.

Pourtant, de nombreux inconforts ou gènes peuvent être présents. Il est important de les connaître pour pouvoir les prendre en charge et améliorer le confort des enfants et adultes autistes et TED/TSA.

Qu'est ce que l'autisme?

L'autisme est désormais classé par l'OMS et le DVM-5 comme une triade comprenant :

  • Altération qualitative des interactions sociales
  • Altération quantitative des interactions sociales
  • Restriction des comportements sociaux avec stéréotypies

Ces trois facteurs établissent les "troubles du spectre autistique" avec une échelle "d'atteintes" allant de haut niveau (aussi appelé : syndrome d'Asperger) à autisme sévère (aussi appelé autrefois : autisme typique de Kanner).

L'autisme est principalement axé sur un défaut de communication. La plupart du temps, les troubles du comportement qui s'en suivent sont remis sur le compte de l'autisme.
Cependant, il arrive que les enfants TSA/TED présentent, comme n'importe quel autre enfant, des douleurs et des inconforts. Devant certains mal être, il semble évident de penser que cet enfant présentant des difficultés à communiquer transmettra son mal être par d'autres moyens : crises, stéréotypies, cris, violence, automutilation.

Votre ostéopathe vous énonce les principales atteintes somatiques et inconfort que les personnes TSA/TED peuvent présenter.

Quels sont les troubles somatiques chez la personne autiste?

Chez les enfants ou adultes avec autisme et TED/TSA, il existe parfois des atteintes somatiques.
Ces inconforts et douleurs sont souvent la conséquence d’autres atteintes génétiques (liées ou non à des troubles du spectre autistique) mais peuvent également être la conséquence de médications ou encore de l’interaction de l’enfant avec son environnement.

Troubles génétiques

Certains syndromes génétiques ont des caractéristiques corporelles bien spécifiques. Il arrive que dans certaines atteintes, des enfants présentes des stéréotypies particulières typiques de l'atteinte, des troubles de la marche, des troubles digestifs.

Pour connaitre les atteintes spécifiques à chaque atteinte génétique, il est important de voir avec votre généticien les atteintes somatiques associées.

Troubles gastro-intestinaux

Ces inconforts digestifs vont aller d’une tendance à la constipation ou à la diarrhée chronique jusqu'à la maladie intestinale inflammatoire, mais qui est plus rare. La douleur engendrée par les problèmes digestifs peut entraîner des changements comportementaux comme une tendance permanente à rechercher un auto-apaisement (se bercer, se cogner la tête, etc.), des crises d’agressivité ou de l’automutilation. En revanche, un traitement ostéopathique approprié et adapté au comportement de la personne autiste peut améliorer le comportement et la qualité de vie.

De plus, il est important de noter que chez les enfants ou adultes prenant certains médicaments comme des anti-épileptiques par exemple, la constipation est très souvent secondaire. En effet, ces médicaments ont un effet de déshydratation, engendrant des problèmes digestifs. Des traitements adaptés comme des massages (ostéopathes, kinésithérapeutes etc.) ou laxatifs sont donc bénéfiques pour l’enfant ou adulte.

Il est important de citer que votre ostéopathe ne s'opposera jamais au traitement donné par le médecin mais vous donnera des conseils supplémentaires de posture à avoir aux toilettes et des conseils de massages à reproduire à la maison pour votre enfant autiste ou TED/TSA.

PICA

Le pica est une tendance alimentaire qui amène l'enfant à manger des choses qui ne sont pas comestibles.

Pour cette raison, il est important de comprendre qu'une ingestion de substances non comestibles peut donner des inflammations du tube digestif.

De plus, ces tendances à manger ce type de substance est souvent à l’origine de troubles digestifs comme des constipations ou diarrhées. Des infections de la bouche, comme des aphtes, gingivites, pharyngite, laryngite sont souvent secondaires à ces comportements.

Troubles convulsifs ou épilepsies 

Votre ostéopathe vous oriente à observer votre enfant, surtout s'il a eu des crises épileptiques. En effet, une épilepsie peut engendrer des contractions musculaires et des douleurs articulaires chez la personne autiste ou non autiste. De même, il arrive fréquemment qu'une personne en crise tombe ou se fasse mal lors de sa crise.

Votre ostéopathe n'enlèvera en rien l'atteinte épileptique de la personne mais pourra apaiser par des techniques douces, adaptées et en toute sécurité l'état de tension musculaire et articulaire.

Trouble du sommeil

Les problèmes de sommeil chez les personnes autistes sont très fréquents.

La plupart du temps, les enfants sont pris en charge par neuroleptiques ou mélatonine afin de réguler leur rythme veille/éveil. Cependant, il est important de pouvoir voir un spécialiste du sommeil qui saura rechercher les heures de sécrétions de l’enfant pour un traitement adapté

Les troubles du sommeil de vos enfants autistes peuvent également être maintenus par des inconforts et des gênes. Votre Ostéopathe recherchera avec vous les différents facteurs pouvant jouer sur le sommeil de votre enfants TSA/TED.

Des conseils de votre thérapeute pourront également améliorer une mise en place optimale de cycles de sommeil.

Problème du traitement sensoriel

Votre ostéopathe Louise Antunes connait le public autistique et s'adapte à chaque particularité de chaque enfant. Le toucher de la personne autiste est alors adapté, tout comme l'approche auditive, visuelle, sensorielle.

Trouble du tonus, marche atypique et marche sur la pointe des pieds

Les enfants et adultes autisme ont fréquemment un tonus qui est plus faible. On parle d'hypotonus. Devant un tonus de ce type, l'enfant est souvent très laxe et peut être sujet à des déformations orthopédiques.

De plus, il arrive fréquemment que votre enfant marche sur la pointe des pieds. Cette marche est expliquée par une contraction du muscle du mollet (qui est également appelée en langage plus scientifique : spasticité tricipitale)


Devant des atteintes corporelles telles quelles, des risques de déformations sont préSents. Votre ostéopathe vous cite notamment : déformation des chevilles, déformation des genoux, déformation des hanches, déformation du dos (appelée également scoliose).

Votre thérapeute en ostéopathie ne changera pas ce tonus ni ces contractions musculaires (qui sont dirigées par le cerveau) mais travaillera en préventif sur les articulations et tensions faciales pour apaiser douleur et inconfort chez votre enfant TSA/TED.

Stéréotypie et traumatisme 

Les enfants autistes (tout comme les adultes) peuvent avoir un panel de stéréotypies de mouvement. Les micro traumatismes comme le fait de se taper ou de se cogner fait également partie de la triade autistique.

Ces différents mouvements peuvent donner des douleurs et des inconforts articulaires et musculaires. Votre ostéopathe saura trouver ces dysfonctions articulaires en vous écoutant décrire votre enfant et en observant son comportement et ses mouvements.

Douleur chez la personne autiste?

La douleur est une notion encore très subjective auprès du public TSA/TED. De nombreux chercheurs s’y sont penchés, notamment Sahnoun et Pernon.

L’état des connaissances actuelles de la douleur au sein de la population présentant un TSA/TED est encore limité. Cependant, la compréhension, aussi minime soit-elle, des différences et des caractéristiques du fonctionnement autistique en lien avec les atypicités de sensation-perception et d’expression de la douleur des patients autistes doit nous faire rompre avec l’idée d’une insensibilité à la douleur (également appelé en terme médical la nociception) au sein de cette population.

Des troubles du comportement tels que de l’autoagressivité ou des troubles du sommeil doivent faire évoquer un phénomène douloureux. Zaballa traite des intérêts et limites des échelles d’évaluation de la douleur chez l’enfant en situation de handicap.

Estimer la douleur d’enfants autistes qui l’expriment d’une façon singulière représente alors un défi majeur pour les familles ainsi que pour le personnel médical. Il est alors difficile d’apprécier les troubles présentés par l’enfant, et, par conduction, de les traiter.

L’ostéopathe saura alors rechercher les origines éventuelles de douleurs chez l’enfant autiste TED/TES, notamment avec un questionnement précis auprès des parents pour retracer l’histoire de l’enfant :

  • La connaissance du thérapeute quant aux possibles atteintes complémentaires (constipation, épilepsie, troubles orthopédiques etc…) saura orienter l’ostéopathe sur la recherche de douleur.
  • La palpation de l’ostéopathe, douce et adaptée saura également mettre en évidence des zones de densité, pouvant être douloureuses chez l’enfant
  • Les descriptions des crises de l’enfant et de ses réactions sauront également orienter l’ostéopathe sur la recherche des origines douloureuses

Contactez-nous

Consultez également :