Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Votre ostéopathe à Paris 12 et Paris 3 : Maladies thyroïdiennes, comprendre de manière globale

Votre ostéopathe à Paris 12 et Paris 3 : Maladies thyroïdiennes, comprendre de manière globale

Le 17 mai 2018
Votre ostéopathe à Paris 12 et Paris 3 : Maladies thyroïdiennes, comprendre de manière globale
La thyroïde expliquée par votre ostéopathe.

Votre ostéopathe vous explique aujourd'hui de manière simple ce qu'est la thyroïde et comment celle ci peut être altérée (hyperthyroïdie, hypothyroïdie).

Structure de la thyroïde 

La glande thyroïde est située au niveau de la gorge, sur le bord inférieur du larynx (premier conduit d'air, juste après la bouche), en avant de la trachée (conduit d'air amenant aux poumons).

La glande thyroïde se compose de deux lobes, un droit et un gauche qui sont reliés entre eux par un petit pont fait de tissu : l'isthme.

La glande thyroïde est recouverte par une solide capsule de tissu conjonctif.

De chaque côté de la thyroïde, la glande est recouverte par la musculature des muscles sous-hyoïdiens. 

La thyroïde est remplie de vésicules appelées follicules glandulaires thyroïdiens. Ces follicules sont entourés d'épithélium folliculaire. C'est à ce niveau que sont produites les hormones thyroïdiennes. On retrouve également d'autres cellules endocrines disséminées entre les follicules appelées Cellules C ou cellules parafolliculaires.

Les sécrétions de la thyroïde sont fréquemment sous le contrôle d'une autre glande : l'hypophyse. L'hypophyse est, quant à elle, située dans la boîte crânienne.

Hormones

Hormones thyroïdiennes T3 et T4 :

Les hormones thyroïdiennes sont nécessaires pour un développement physique et mental normal, mais également pour le maintien des fonctions normales du corps humain et du système nerveux.

Les cellules C :

Les cellules C sécrètent quant à elles la calcitonine. Cette hormone diminue une calcémie (taux de calcium dans le sang) trop élevée en diminuant la libération de calcium des os.

Maladies thyroïdiennes :

Votre ostéopathe vous explique les différentes maladies. Lorsque la thyroïde fonctionne normalement, on parle d'euthyroïdie. Il est important de noter que ces affections sont relativement assez fréquentes. Elles se manifestent notamment par :

- Un goitre : "cou gonflé"

- Une hyperthyroïdie : la glande thyroïde marche trop

- Une hypothyroïdie : la glande thyroïde ne marche pas assez

Le goitre : 

Une augmentation du volume de la glande thyroïde est ce que l'on appelle un goitre. Il peut être diffus (global) ou noduleux (plus important sur une partie). La cause la plus fréquente de ce type d'atteinte est un manque d'iode (entraînant une diminution de la production de T3 et T4).

Du fait de ce manque d'iode, l'hypophyse (glande située dans la boîte crânienne) libère plus de TSH. La TSH stimule alors une multiplication et une augmentation de taille des follicules et ainsi de l'ensemble de la glande.

Hyperthyroïdie :

L'hyperthyroïdie est donc une surproduction d'hormones thyroïdiennes. Cet excès de production peut provenir de différentes causes :

- Maladie de Basedow : La maladie de Basedow est une maladie auto-immune. Ainsi, des auto-anti-corps sont produits activant les récepteurs à la TSH (et donc la croissance des follicules augmentant ainsi la production hormonale). Un signe peut s'ajouter, à savoir une exophtalmique (protrusion du bulbe oculaire) et un goitre.

- Adénome thyroïdien : l'adénome est une tumeur bénigne (sorte de nodule thyroïdien) de la glande thyroïde.

Les symptômes en faveur d'une surproduction thyroïdienne sont principalement :

- Perte de poids

- Nervosité

- Sueurs et chaleurs

- Pouls accéléré

- Diarrhée

Bien entendu, ces signes seront validés par un médecin et notamment par un endocrinologue qui validera le diagnostic.

Hypothyroïdie :

L'hypothyroïdie est une insuffisance de production hormonale. Ce manque de production peut être en rapport avec :

- Une destruction du tissu glandulaire thyroïdien consécutif à une inflammation de la glande thyroïde.

- Un trouble de la synthèse hormonal, comme une carence en iode par exemple.

Les symptômes sont fréquemment :

- Prise de poids

- Fatigue

- Frissons

Conclusion : 

Bien évidemment, les différents types d'atteintes cités sont expliqués de manière synthétique et d'autres maladies de la thyroïde peuvent exister (tumeur maligne avec cancer etc..).

Un diagnostic et la prise d'une médication pour la thyroïde sont sous la tutelle d'un médecin et notamment d'endocrinologue. 

L'ostéopathie ne va pas modifier à part entière l'état d'hyperthyroïdie ou d'hypothyroïdie.

Cependant, avec des traitements axés sur la régulation hormonale et métabolique, sur un drainage et/ou sur un travail fascial sur la zone ou à distance, votre ostéopathe vous accompagnera au mieux pour vos problèmes de thyroïde et pour les conséquences secondaires qu'ils engendrent.

N'hésitez donc pas à parler de vos problèmes de thyroïde à votre ostéopathe qui saura adapter son traitement à ceux-ci.