Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : L'hypotonie musculaire chez l'enfant ou l'adulte autiste : quelles sont les possibles conséquences pour le corps?

Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : L'hypotonie musculaire chez l'enfant ou l'adulte autiste : quelles sont les possibles conséquences pour le corps?

Le 09 octobre 2017
Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : L'hypotonie musculaire chez l'enfant ou l'adulte autiste : quelles sont les possibles conséquences pour le corps?
L'hypotonie musculaire chez l'enfant ou l'adulte autiste : quelles possibles conséquences pour le corps?

Votre ostéopathe vous présente les possibles conséquences d’un trouble musculaire fréquent chez les enfants et adultes présentant un trouble du spectre autistique : l’hypotonie musculaire.

 

Le tonus est l’état de tension du muscle. Il peut être normal, hypertonique (trop de tension) ou hypotonique (manque de tension). Ce type de changement musculaire peut se retrouver chez les enfants et adultes autistes, principalement l’hypotonie musculaire. L'hypotonie sera principalement problématique durant toute la croissance de l'enfant, le corps étant sujet aux transformations morphologiques pendant cette période.

 

Votre ostéopathe spécialisée en pédiatrie et spécialisée avec les troubles du spectre autistique vous indique que  l’hypotonie musculaire fait également partie des critères de facteurs de risques d’atypicité chez le tout petit. L’hypotonie musculaire n’est pas pour autant un facteur diagnostic et une hypotonie chez un enfant ne reflète pas nécessairement une atypicité. Cependant, et principalement en neuropédiatrie, plusieurs critères seront recherchés pour pouvoir orienter au mieux l’enfant et avoir un suivi précoce. Votre ostéopathe a été formée à chercher ces signes de façon systématique chez tous les enfants en consultation.

 

Le manque de tonus musculaire peut engendrer d’éventuelles conséquences au niveau du corps, que votre ostéopathe vous énonce :

 

- Possible risque de scoliose :

L’hypotonie musculaire peut être à l’origine de problèmes de dos. En effet, l’hypotonie musculaire diminue un bon maintient du dos et peut engendrer des risques de scoliose chez l’enfant ou l’adulte autiste ou neurotypique. Votre ostéopathe peut travailler en préventif sur les articulations et tensions engendrées. Cependant, et selon l’intensité de la scoliose, il sera nécessaire de consulter d’autres professionnels tel qu’un kinésithérapeute. Votre ostéopathe ne changera en rien l’hypotonie en elle-même mais travaillera sur les tensions secondaires.

- Eventuel risque de déformation des genoux et des hanches :

Les enfants et adultes autistes (tout comme les patients neurotypiques) présentant une hypotonie peuvent avoir des deformations au niveau des genoux et des hanches. On voit fréquemment cela dans les positions dites “en W” où l’enfant est assis au sol avec les pieds écartés, genoux contre sol. Votre ostéopathe vous conseille de consulter en préventif pour ce type de position afin de diminuer les possibles tensions présentes. Des conseils et exercices pourront également être donnés pour améliorer la posture.

- Possibilité de risque de déformation des chevilles et des pieds :

Votre ostéopathe vous indique que l’hypotonie musculaire peut engendrer des déformations possible au niveau des chevilles et des pieds. Le manque de maintient peut déformer à long terme les chevilles et pieds. Votre ostéopathe specialisée TSA et pédiatrie vous suggère de consulter en préventif pour les possibles adhérences tissulaires présentes. Votre ostéopathe vous orientera également vers des professionnels compétents pour les problématiques rencontrées pour vous ou pour votre enfant.

- Eventuellement risque de marche atypique : 

L’hypotonie musculaire peut entraîner une marche atypique ou asymétrique par défaut de maintient musculaire. Votre ostéopathe vous conseille de consulter pour prévenir les tensions engendrées par l’asymétrie de marche.

- Possibilité de bruxisme :

Le bruxisme est l'action de serrer les muscles de la mâchoire. Dans une position d'hypotonie, le corps peut engendrer les contractions fortes à d'autres endroits pour compenser le manque de maintient. Le bruxisme est un phénomène pouvant ainsi apparaître chez les enfants et adultes hypotoniques. Votre ostéopathe travaillera principalement pour relâcher les tensions présentes dans la mâchoire et dans le cou.

- Possibles stéréotypies gestuelles et sensorielles :

L'hypotonie musculaire provoque un manque de maintient généralisé. Votre ostéopathe spécialisée TSA vous indique que des enfants et adultes autistes ou encore neurotypiques peuvent mettre en place des stéréotypies compensatoires pour pallier ces sensations. Certaines personnes vont chercher à créer des points d'appui et de pressions. Ce type de stéréotypie est à comprendre et à prendre en compte et il n'est pas nécessaire de les retirer nécessairement à l'enfant ou à l'adulte, qui les aident parfois à se rassurer et à compenser le manque de maintient. Votre ostéopathe travaillera également sur des notions de pressions pour compenser ce manque de maintient hypotonique. Si le patient autiste ne présente pas ou peu de problématique intellectuelle/communicationnelle ou arrive globalement à expliquer à l'ostéopathe les sensations, alors le thérapeute travaillera avec le patient. Si l'enfant ou adulte TSA présente des difficultés de communication plus importantes (non verbal etc.), alors l'ostéopathe cherchera par la palpation les différents points de tensions et points de pressions.

 

Bien évidemment, l’hypotonie musculaire, qu’elle soit chez une personne dite “neurotypique” ou “atypique” comme un enfant ou adulte autiste, ne sera pas enlevée avec un traitement ostéopathique ou autre.

Un traitement préventif et un suivi annuel, en complément d'exercices et de conseils seront efficaces pour ce type de problématique.

Dans les cas où l'hypotonie est importante et nécessite une prise en charge renforcée, des professionnels adaptés pourront également vous proposer des outils comme des atèles ou corsets.

N'hésitez pas à consulter votre ostéopathe spécialisée pour un suivi adapté.