Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : le syndrome du canal carpien : origine et prise en charge

Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : le syndrome du canal carpien : origine et prise en charge

Le 18 septembre 2017
Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : le syndrome du canal carpien : origine et prise en charge
Le syndrome du canal carpien : explications par votre ostéopathe à Paris 3 et Paris 12.

Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 vous indique aujourd'hui comment comprendre le syndrome du canal carpien.

Ce syndrome douloureux arrive relativement fréquemment, et se traduit par des gênes du poignet et de la main. Votre ostéopathe vous oriente à comprendre ses causes, la population touchée et les traitement mis en place.

Comment se traduit un syndrome du canal carpien? Explications par votre ostéopathe.

Votre ostéopathe vous indique que ce syndrome douloureux est avant dû à une compression nerveuse du nerf médian. Ce nerf passe dans une gouttière au niveau du poignet qui peut parfois être épaissie. Ainsi, le nerf est comprimé et donne des signes dits "sensitifs" et "moteurs".

Un syndrome du canal carpien donne alors des douleurs dans le pouce, l'index et une partie du majeur avec une possible diminution de la force musculaire du pouce.

Votre ostéopathe vous indique également que de possibles douleurs peuvent également apparaître dans l'avant bras et le coude.

Le syndrome du canal carpien peut être unilatéral (d'un seul côté) mais peut également être bilatéral (des deux côtés).

La douleur peut arriver dans la nuit en réveillant la personne (pic inflammatoire) et peut passer en bougeant le poignet ou encore avec des anti-inflammatoires.

Quels sont les examens à faire pour déterminer un syndrome du canal carpien ?

Lorsque ce genre de douleur arrive, il est important d'en parler à son médecin ou à son ostéopathe afin d'être guidé dans la marche à suivre.

L'examen clinique est souvent déterminant pour savoir s'il s'agit d'un syndrome du canal carpien mais votre médecin peut demander d'autres examens complémentaires.

Les examens complémentaires sont principalement :

- EMG : l'électromyogramme va alors voir comment le nerf médian est atteint.

- Radiographie des cervicales : en effet, votre ostéopathe vous indique qu'une douleur du poignet peut aussi être due à un pincement au niveau des cervicales.

- Radiographie du poignet : dans le cas de possible arthrose du poignet ou de traumatisme récent, une radiographie du poignet pourra être demandée.

Quelles sont les personnes touchées par le syndrome du canal carpien?

Le syndrome douloureux du canal carpien arrive plus fréquemment chez :

- Les femmes enceintes : le syndrome du canal carpien arrive fréquemment chez les femmes en situation de grossesse par le biais hormonal. En effet, pendant cette période, les femmes sont plus sujettes à avoir des pics hormonaux qui influencent l'état de tension des tissus, et notamment des gaines du poignet.

- Les femmes de plus de 50 ans : de la même manière, le syndrome du canal carpien apparait plus facilement chez les femmes de plus de 50 ans pour des raisons hormonales rendant plus sensible la gaine du poignet.

- Les personnes sollicitant beaucoup leur poignet : en effet, certains métiers ou sport peuvent solliciter le poignet de manière importante, le rendant plus sensible. Des métiers comme coiffeur(se), manutentionnaire, musicien(ne) peuvent solliciter le poignet. Des sports comme le basket, le ping pong ou encore le tennis peuvent également stimuler un syndrome du canal carpien.

- Les personnes ayant eu un accident, une entorse ou une fracture sur le poignet : le syndrome du canal carpien peut être également déclenché sur des poignets fragilisés et moins mobiles. Cela entraine une possible adhérence des tissus et ainsi une fragilité à développer un syndrome du canal carpien.

- Les personnes ayant certaines maladies : en effet, il existe des maladies telles que l'hypothyroïdie, la polyarthrite rhumatoïde ou encore le diabète qui peuvent augmenter l'épaisseur des tendons dans le corps et ainsi faire développer un syndrome du canal carpien.

Quels sont les traitements pour le syndrome du canal carpien ?

Différents traitements existent. Votre ostéopathe à Paris 3 et Paris 12 vous énonce les différentes prises en charge :

- Traitement ostéopathique : votre ostéopathe vous indique que certaines causes du syndrome du canal carpien peuvent être prises en charge par votre ostéopathe. Si la cause est légère et due à des adhérences tissulaires ou autre, votre ostéopathe pourra vous proposer un traitement ostéopathique adapté. Bien entendu, les tests effectué vous aideront à comprendre vos douleurs. Dans le cas d'atteinte plus importante, votre ostéopathe saura vous orienter vers d'autres professionnels compétents pour vos douleurs.

- Atèle : une atèle de nuit peut être prescrite par votre médecin ou rhumatologue pour vos douleurs. Elle permet alors de limiter les mouvements du poignet pour ne pas stimuler la compression du nerf. Votre ostéopathe vous conseille tout de même de consulter pour ce type de prise en charge afin d'éviter l'apparition d'adhérences tissulaires et de diminution de mobilité du poignet.

- Les infiltrations de corticoïdes : votre médecin peut également vous proposer des infiltrations qui ne doivent être trop répétitives.

- La chirurgie : votre ostéopathe vous indique que dans le cas de compressions trop importantes, une chirurgie peut être proposée. La chirurgie du canal carpien est assez bien tolérée et vise à couper la gaine qui pince le nerf afin de le libérer. Après une opération du canal carpien, la personne doit éviter de porter des choses lourdes et doit bouger les doigts le plus souvent possible. Votre ostéopathe vous conseille de consulter et avoir un suivi ostéopathique après ce type de prise en charge afin de maintenir mobilité et souplesse.

Si vous avez des questions ou interrogations, n'hésitez pas à joindre votre ostéopathe ou à prendre rendez-vous directement en ligne.