Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : quelles sont les différentes préparations à l'accouchement

Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : quelles sont les différentes préparations à l'accouchement

Le 28 septembre 2017
Votre ostéopathe à Paris 3 et à Paris 12 : quelles sont les différentes préparations à l'accouchement
Les différentes méthodes de préparations à l'accouchement expliquées par votre ostéopathe.

Votre ostéopathe à Paris vous indique que lors de la grossesse, la future maman va débuter entre le 4ème et le 7ème mois de grossesse ce que l'on appelle : la préparation à l'accouchement.

La grossesse engendre de nombreux changements physiologiques et psychiques. Votre ostéopathe vous indique les différentes prises en charge que les parents choisissent selon leurs préférences et conforts.

La préparation à l'accouchement se déroule la plupart du temp avec une sage femme, à son cabinet, en maternité ou en maison de naissance. La préparation à l'accouchement est principalement axé sur un travail de préparation mentale et physique pour l'arrivée du bébé.

Des exercices pour une préparation physique optimale seront présents, mais également une préparation mentale. Selon certaines préparations, les futurs papas peuvent également y assister.

Les différentes préparations à l'accouchement :

Méthode traditionnelle : Méthode Psycho-Prophylaxie Obstrétricale

C'est la méthode la plus utilisée dans les services de maternité pour les préparations à l'accouchement.

Ce type de méthode débute entre le 4ème et le 7ème mois de grossesse et fait recours à de la théorie comme de la pratique.

Les cours se déroule habituellement en petits groupes où le futur père est également convié. 

La partie théorique porte avant tout sur les questionnements de parentalité et sur tout ce qui se passera le jour de la grossesse. Les sages femmes expliquent en détail comme se déroule un accouchement et quelles sont les répercussions.

La partie pratique travaille ensuite sur la respiration, la relaxation et la contraction musculaire. Ainsi, la/le sage femme montre aux futures mères comment se relaxer et comment pousser pour le jour de l'accouchement.

Votre ostéopathe vous conseille également de consulter en ostéopathie durant la grossesse à type de suivi afin d'optimiser au mieux votre forme physique et de corriger certaines petites tensions. En effet, le jour de votre accouchement, il sera plus confortable pour la mère de ne pas avoir de tensions dans le bassin ainsi que dans les côtes.

L'haptonomie : Créer un lien avec le bébé

L'haptonomie est la deuxième méthode la plus plébiscitée des parents. L'haptonomie provient de deux termes grecs happais/haptein désignant le lien, le toucher et noms désignant la norme ou la règle. L'haptonomie représente ainsi l'exercice du "toucher affectif".

Cette méthode a pour but de préparer principalement psychologiquement et affectivement les parents à l'arrivée du petit. Cela constitue une préparation à l'accouchement.

Le bébé perçoit caresses et pressions douces sur le ventre par les deux parents. Le but de ces séances permettent un apaisement des parents et du bébé.

L'haptonomie permet ainsi de soulager la mère lors des contractions par aide du futur père.

Ce type de préparation est très appréciée des parents et notamment pour le père qui se sent impliqué dans la parentalité et dans la grossesse.

Votre ostéopathe vous indique également que certaines techniques ostéopathiques reposent sur des notions de pressions et mobilisation qui peuvent également aider la future maman à se concentrer sur ses ressentis corporels.

L'acupuncture : une médecine alternative en vogue

La préparation à l'accouchement par acupuncture est une méthode basée sur de petites aiguilles visant à stimuler des points très précis du corps.

Ce type de préparation peut débuter dès le début de la grossesse pour soulager certains maux physiques.

La préparation à l'accouchement se base principalement sur l'anticipation de douleurs ou de problématiques engendrée lors de la grossesse.

De plus en plus de sages femmes sont formées à ce type de pratique.

Une prise en charge en acupuncture ne présente aucune problématique à être liée à une prise en charge ostéopathique, bien au contraire.

La sophrologie :

La préparation à l'accouchement par la sophrologie est de plus plus fréquente. Elle peut débuter aux alentours du 4ème mois jusqu'au 7ème mois.

Elle se base principalement sur une écoute corporelle et sur un apprentissage poussé de la respiration et de méthodes de relaxations.

Des informations théoriques comme pratiques sont données lors de ce type de préparation à l'accouchement.

Votre ostéopathe travaillera d'avantage sur votre corps et vous aidera à diminuer les tensions pouvant influencer une mauvaise respiration par exemple.

La fasciathérapie : une technique pouvant être mise en place par votre ostéopathe

La fascia thérapie vise à relâcher en profondeur les différents tissus corporels et membranes de recouvrement des articulations, muscles, organes. 

Ce type de thérapie peut être prodigué par votre ostéopathe à Paris 12 et à Paris 3. De plus, des exercices de respirations peuvent être donnés.

Cependant, votre ostéopathe vous conseille tout de même de consulter votre sage femme pour une préparation complémentaire physique.

Le yoga

Le yoga est une pratique ancestrale utilisée dans beaucoup de cas. Dans le cas d'une préparation à l'accouchement, le yoga apporte une aide optimale pour le relâchement musculaire et articulaire.

Ce type de préparation à l'accouchement prépare bien la mère à gérer ses ressentis corporels et à utiliser au mieux sa respiration.

Les contractions sont également travaillées et la mère aura un travail respiratoire et physique à donner pour supporter au mieux les contractions.

Votre ostéopathe vous conseille de consulter avant le début de préparation par yoga afin de vous mettre dans les meilleures conditions physiques avant.

Il n'est pas rare de voir certaines mamans continuer le yoga après l'accouchement, facilitant la perte de poids et la rééducation périnéale (et potentiellement abdominale).

Les pilates : un gainage optimal

La préparation à l'accouchement par les pilates est également beaucoup plébiscitée. Elle peut commencer dès le début de la grossesse.

Les pilates ont pour but de fortifier les muscles toniques tout en gardant souplesse articulaire et musculaire. Avec ce type de préparation, la future maman saura comment gérer ses contractions et aura un gainage adéquat pour pouvoir faire descendre bébé.

Tout comme le yoga, il est fortement conseillé de continuer ce type d'activité après l'accouchement pour reprendre facilement après la grossesse.

Préparation en piscine :

La préparation à l'accouchement en piscine est très souvent appréciée des futures maman. En effet, avec le corps en apesanteur, la future mère peut travailler sur ses capacités respiratoires et sur son assouplissement musculaire en général.

Ce type de préparation est également fortement conseillée aux femmes enceintes présentant des désagréments vasculaires (jambes lourdes, crampes, hémorroïdes) ainsi que des problématiques digestives. Dans l'eau, la préparation à l'accouchement sera assez efficace et des douleurs du dos s'en verront atténuées. 

Votre ostéopathe vous indique cependant que la préparation en piscine se verra peut être déconseillée, notamment chez des femmes souffrant d'hyper ou d'hypotension, d'infections vaginales fréquentes, de problématiques dermatologiques et possiblement de contractions utérines fréquentes. 

N'hésitez pas à en parler avec votre sage femme, votre gynécologue et votre ostéopathe.

Hypnose prénatale :

Ce type de prise en charge n'est pas encore très fréquent mais se développe de plus en plus. 

La préparation à l'accouchement par hypnose est principalement mise en place dès le 4ème mois et axe son travail sur l'auto-hypnose pour la future maman afin de la préparer au mieux aux sensations de l'accouchement.

Le but est de savoir se focaliser sur la douleur et de gérer les émotions physiques et psychiques.

Chant prénatal : une méthode encore peu développée

Le foetus et futur bébé est capable d'entendre des sons in-utero. Le son est modifié par les différentes couches de liquide, de muscle, d'organes et de peau mais la fréquence reste la même.

Ainsi, la préparation à l'accouchement par chant prénatal vise une communication précoce entre les futurs parents et le bébé.

Cette technique est également directement utilisée lorsque le travail débute et pendant l'accouchement. Les vibrations sonore que le bébé entend le calme, aident à soulager la douleur pour la maman et ouvrent le passage au bébé.

Lors de l'accouchement, ce type de préparation aide ainsi la mère à trouver son souffle lors de contractions en utilisant des sons graves qui diminuent la douleur.

Ostéopathie : une méthode complémentaire aux prises en charges de préparation à l'accouchement

Votre ostéopathe vous accompagnera durant votre grossesse pour vous aider à diminuer vos tensions physiques.

L'ostéopathie travaillera avec des méthodes adaptées à votre grossesse et à votre bébé et vous aidera à vivre une grossesse optimale.

Votre ostéopathe a exercé durant son parcours d'études en tant qu'ostéopathe au sein de la maison des naissances de Pontoise (hôpital René Dubos) pour aider les futures mamans dans leurs douleurs.

De nombreuses interventions en service de maternité ainsi que de nombreuses formations en pédiatrie ont également été réalisées par votre ostéopathe.

N'hésitez pas à consulter durant votre grossesse et après l'accouchement pour une récupération optimale.